Rondes 1 et 2 - octobre 2017

samoun florent juin14

BOIS-COLOMBES 2 - NATIONALE 1

Le compte-rendu de Captain Florent

Rondes 1 et 2 - 7&8 octobre 2017

 

C'est reparti pour une nouvelle saison de N1!

Prologue


Pour ces 2 premiers matchs, nous jouons à Châlons en Champagne. A l'aller, nous y allons en bus. Rendez-vous à 11h pour un départ à 11h15. A l'exception de Keigo qui prend le TGV de 14h26 car il doit aller chercher son diplôme du bac. En espérant que le train arrive à l'heure. 

10h20: j'arrive à St Lazare pour prendre tranquillement la ligne 14 jusqu'à la gare de Bercy, hélas le métro est à l'arrêt et la RATP nous annonce un colis suspect, ce qui, une fois traduit, donne un sac oublié par un ou une étourdi. Pas de découragement, au lieu d'aller directement par la 14, il suffira de prendre la 12 puis la 1 puis la 14 un peu plus loin... Arthur subit le même problème et se voit soulagé quand je le rejoins sur le quai de la 12. Au moins, si on est en retard, on sera 2. Heureusement, on avait pris de l'avance et on arrive tout juste à l'heure du rendez-vous. A ma grande surprise, toute l'équipe est déjà là, personne ne viendra à 11h12 pour 11h15. Même pas drôle. 

Une fois arrivés à Châlons, nous marchons 25 mn jusqu'à l'hôtel avant d'aller au restaurant pour le repas du midi. Il est déjà plus de 14h et nous sommes en province. Un premier restaurant veut bien nous servir... à condition que l'on ne prenne que des flammekueche! Cela ne semble guère plaire à Frédéric et à Xavier. Nous partons pour aller au japonais à côté. Rien de tel que des sushis pour gagner sa partie (proverbe japonais). 

Nous rentrons ensuite nous reposer paisiblement à l'hôtel. Il est 15h15, on a 40 mn devant nous étant donné que la salle de jeu est juste à côté de l'hôtel. Allez, disons 25 pour rendre la compo.

15h20: Mathilde programme son GPS pour aller à la salle de jeu. Oups. La salle de jeu est en fait à près d'1/2h de l'hôtel. On réunit tout le monde en vitesse et départ imminent. Grâce à l'excellent sens de l'orientation des GPS de Mathilde et Xavier, on arrivera avec un peu de retard pour la remise de la compo, mais à l'heure pour la ronde

Bon, je vous vois vous impatienter: "C'est bien beau ce qu'il nous raconte mais on s'en fout, nous ce qu'on veut savoir, c'est les résultats des matchs". Alors, c'est parti. 

Bois-Colombes(2) 4 - Villepinte 2

Sur ce match, nous sommes globalement favoris, les forts Sabino Brunello et Tervel Serafimov étant absents sur ce match. 

Au 8, Frédéric Guerlach affronte une jeune joueuse à près de 1 900 élo. Il nous gratifie d'une ouverture belliqueuse et finira par sacrifier une pièce pour garder une pression constante sur son adversaire qui a une position pas évidente à jouer. Fred finit par faire craquer son adversaire et empoche le point.
Son commentaire après la ronde: "j'ai joué avec une pièce en moins pendant 15 coups mais j'ai joué positionnel". Tranquille. 1-0 pour Bois-Colombes

Au 5, Xavier affronte "Super Mario" qui laissera traîner une peau de banane sur la route. Comme dans Mario Kart, Xavier trébuchera et se retrouvera avec tour+fou contre la dame. Sans espoir. 1-1 

Au 6, Keigo affronte un très jeune joueur à 2061 élo. Après avoir martyrisé son adversaire, Keigo oublie de le mater et joue un mauvais coup qui fera effondrer son avantage. L'adversaire en profite pour gagner la partie. Dur dur les échecs. Même pas de 2 eme service quand on rate la première balle. Villepinte prend l'avantage et mène désormais 2-1 

Au 2, je (Captain Florent) joue e5 sur e4 pour la première fois depuis fort longtemps. Comme à l'accoutumée, perdu dans l'ouverture, une italienne, je réfléchirai un bon 1/4h avant de chasser le fou ennemi en g5 par un agressif h6 g5  alors que j'ai déjà roqué et mon adversaire pas encore. Mon adversaire en profite pour faire le grand roque et chacun lance l'assaut sur le roi ennemi. Les plans originaux se succèdent et je vais prendre le fou ennemi ouvrant la colonne h sur mon roi. Compréhensif, mon adversaire reprend du pion f. Les pièces s'échangent au centre et mon adversaire a alors 2 pions doublés en d4 et d5. Ma tour en a5 puis le fou c8 et la dame viennent titiller le pion central faible de mon adversaire qui contre-attaque à l'aile roi. Je me trompe dans mes calculs et laisse ouvrir sur mon roi. Mon adversaire menaçant plusieurs mats différents, je suis finalement contraint de prendre un échec perpétuel. 

Toujours 2-1 pour Villepinte

A ce stade du match, je fais un point sur les positions restantes. Mathilde, Mikhail et Piotr sont bien, et j'espère 2 points et une nulle sur les 3 parties tandis qu'Arthur tiendra la nulle. 

Au 1, Mikhail est le premier à marquer son point. Dans une position avec une qualité de plus qui paraît pas si évidente à gagner, Mikhail presse son adversaire et empoche son point en force en ouvrant les lignes pour faire parler la puissance des tours. La victoire semble désormais acquise tant Mathilde semble gagnante alors que les 2 autres positions restantes sont difficilement perdables. 

Au 4, Mathilde, avec les noirs, affronte un joueur à 2200 tout rond. Elle obtient dans l'ouverture une position qui me semble correspondre plutôt à son style, avec des pièces actives et d'éventuelles perspectives d'attaque. Après un milieu de jeu dont je n'ai pas vu grand chose, Mathilde se retrouve avec 2 pions de plus dans une position avec des fous de couleur opposés et toutes les pièces lourdes. Le roi des blancs est beaucoup trop faible et leur position devient rapidement indéfendable. Victoire de Mathilde 3-2 pour Bois-Colombes

Arthur obtient une position dans l'ouverture qui là encore semble correspondre tout à fait à son style offensif. Malgré l'échange des dames, le roi noir fait peine et je sens qu'Arthur va mater. Hélas, quand je retourne voir la position, c'est une autre chanson. Arthur est en train de défendre une position roi fou contre roi tour, ce qui est encore un moindre mal. Arthur montrera sa technique légendaire en annulant cette finale. Vive le roi Arthur! Toujours 3-2 pour Bois-Colombes

Piotr, tout droit venu de Pologne pour renforcer notre équipe, sera le dernier à finir. Dans un style tranquille, il gagne un pion avant de passer dans une finale de tour+pièce mineure avec 4 pions contre 3 sur la même aile. Petit à petit, il avance tranquillement et finit par gratter un 2 eme pion. Son adversaire tentera tant bien que mal de placer une tour folle mais c'est peine perdue, la tour folle ne marche pas et le point entier est pour Bois-Colombes

Score final: Victoire de Bois-Colombes 4 à 2! On a bien gagné le droit d'aller regarder le match de foot en mangeant un bon repas au restau. La France ayant marqué dès la 3 eme minute avant notre arrivée au restau, nous ne verrons aucun but. Bien la peine de mettre la télé !

Chalons 4 - Bois-Colombes(2) 1

Le lendemain, match contre l'équipe locale de Châlons
Le match semble difficile sur le papier, Châlons aligne un 2650, 3 joueurs autour de 2400, 2 joueurs proches de 2300, 1 pas loin de 2200 et une joueuse à presque 1900. Il faut marquer des points derrière et tenir devant. 

Frédéric, au 8, décidément inspiré ce week-end, double son score dans un style entreprenant. 1-0 pour Bois-Colombes. 

Hélas, les défaites s'enchaînent ensuite. Xavier double également son score, mais hélas pas dans le bon sens, après s'être enlisé avec ses pièces à l'aile roi et s'être pris une contre attaque sur l'aile dame

Le capitaine ne montre pas l'exemple, et prend comme d'habitude sa bulle contre Velten après une conception douteuse dans l'ouverture où le pion g part un peu vite à l'assaut et laisse un fort fou central à l'adversaire. 

Piotr se fait endormir par le jeu positionnel de Favarel, et la bataille des 2372 se solde par la victoire des méchants. 

Mathilde ne peut faire mieux que nulle dans une position où le jeu est assez bloqué des 2 côtés. Arthur fait nulle également, sans que j'ai trop vu sa partie. 

Keigo entre rapidement dans une finale où il est plutôt moins bien, son adversaire, Abravanel, ne choisit pas les variantes les plus précises et Keigo parvient à annuler une finale difficile. 

Mikhail est le dernier à finir alors que le match est déjà perdu. Opposé à un joueur à + de 2650 élo, il obtient avec les noirs une position intéressante avec une case forte en d5 pour son cavalier puis pour son fou. Las, les complications en zeitnot ne lui seront pas favorables et le fou b2 adverse, endormi derrière le pion d4 se réveillera, obligeant Mikhail à abandonner une pièce dans la bataille puis la partie. 

Score final: Défaite de Bois-Colombes 4-1 

Bilan: Un score de 1/2 relativement logique au vue des équipes rencontrées et des forces en présence dans chacune d'elles.

Rendez-vous pour le prochain week-end à Lille les 18 et 19 novembre.