R4 : "Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras"

Dans l’open A,Andrei SHCHEKACHEV (2527) avait donc la possibilité d’écarter sa plus dangereuse rivale au Elo Elena BORIC (2300) et, malgré les pieces noires, n’a pas raté l’occasion. Pourtant la structure Hollandaise variante Leningrad inversée de la Bosniaque lui a causé bien du souci. Finalement, on ne peut lutter avec un pion c2 arrièré face à un Grand-maître de l’envergure d’Andrei.
Deborah Pass
D. Pass

La défaite prévisible d’Elena, tenante du titre féminin, a du dopper ses suivantes Sophie AFLALO (2031) et Deborah PASS (1976) qui s’affrontaient au 8ème échiquier. Une véritable bataille de chiffonnières comme on les aime : au bout de quelques coups, Sophie avait déjà un pion en h7 ! Après de multiples rebondissements avec des pièces et pions partout, "Caissa" a finalement accordé ses faveurs à la plus expérimentée Deborah, à charge de revanche.

Après sa victoire propre du jour contre François CAPIT (2206), notre poulain Boris PLANE(2121) se hisse à la 1ère table avec (presque) toute une ville derrière lui...

Au grand jeu des appariements de l’open BJim HENG (1897) s’est maintenu au premier échiquier. De l’avis des experts, il y a réussi une belle prestation, allant jusqu’à la finale pour venir à bout de la Grünfeld de Mehdi BEN-ABED (1630). Il conserve donc sa chaise pour attaquer la 2ème journée à 2 rondes où la fatigue va sérieusement commencer à se faire sentir.