R5 : "Araignée du matin chagrin"


Arbitres
Nadir et Stéphane

Il fallait bien se rendre ce matin à l’espace Charlemagne pour disputer la 2ème épuisante journée à 2 rondes. Si bien que quelques joueurs plutôt mal lunés ont forcé le corps arbitral (l’excellent Nadir BOUNZOU assisté de l’intraitableStéphane PINCON) à sortir de ses retranchements. Résultat des courses : 1 avertissement distribué et la séreinité retrouvée.

Boris PLANE (2121), également réputé pour ne pas être un lève-tôt a pourtant tenté sa chance à fond dans l’open A mais le syndrome du Grand-maître, qui consiste à donner une pièce dans la phase de zeïnot, a encore frappé.

Les challengers sont maintenant relègués à 1point, à 2rondes de la fin.

Dans l’open BJim HENG (1897) continue à impressionner par sa présence à l’échiquier (toujours le 1er en l’occurence), même s’il a chaque fois recours à la finale pour venir à bout de ses adversaires (le Réunionnais Jean OLIVIER (1819) ce matin).

Patrick GONNEAU (1797) a laissé passé sa chance en se faisant un tantinet arnaquer par le minime Mehdi BEN-ABED (1630). Avec le succès de Gaëtan ROQUE (1561), la jeunesse prend le dessus.