Cercle d'échecs de Bois-Colombes

labelclubformateur réduit

webmestre:

Arnaud Roy

 

Rédaction:

Jean-Marc Dionisi

 

Nos sponsors:

logoCD92

Mairie de Bois-Colombes

Réseaux Sociaux

 

 

Ronde 2 et 3 : Le lièvre et la tortue

Open A : Si rien ne sert de courir, c’est relativement rapidement que Jonathan DOURERASSOU (2443) a eu raison d’Hervé DAURELLE lors de la ronde matinale. La nulle de salon obtenue d’arrache-pied l’après-midi en quelques minutes aux dépends de son coéquipier Châlonnais Fabien GUILLEUX a battu elle tous les records de vitesse !

Onkoud
Abdelaziz Onkoud

Pendant ce temps, l’autre leader Abdelaziz ONKOUD prenait tous les risques pour déstabiliser Melkior COTONNEC (2315). Un petit jeu qui a bien failli se retourner contre lui et au terme de la finale de dames, une bonne centaine de coups et plus de 5h30, personne n’était vraiment satisfait de cette nulle. Aussi, c’est sans réellement être inquiété qu’Abdelaziz a fait fi des velléités de notre nouveau héraut Bois-Colombien Romain RIBEIRO à la ronde 3, tandis que le sieur COTONEC remettait le couvert en finale de Dames jusqu’à la fermeture, mais avec le point du match au bout.

Du coup, voilà nos leaders d’hier rejoint sans bruit par le jeune Lyonnais Robert GRACA (2231) et le vieux briscard Chely ABRAVANEL, un beau quatuor en perspective pour demain…

Open B : Auteur d’une belle prestation au 1er échiquier le matin, Jean-Michel SPIETTE (1831) s’est empressé de laisser une pièce l’après-midi au jeune BEN-ABED qui n’en demandait pas tant. En sa compagnie en tête du tournoi, la juniorette Bordelaise Jade BOUTANT (1785), très mécontente du refus des cruels organisateurs d’une dérogation pour jouer l’open A, balaye tout sur son passage. Ça va saigner dans le